Sommaire

L'agrégation est un concours de recrutement de professeurs de haut niveau, officiant dans l'enseignement secondaire ou dans l'enseignement supérieur. Il existe 3 sortes de concours différents, correspondant à autant de types de candidats.

L'agrégation : définition et principes

Le concours d'agrégation a été créé en 1766. Il s'agissait alors de créer un corps d'enseignants susceptible de prendre la relève des jésuites, corps religieux auquel était traditionnellement dévolu l'enseignement et qui venaient d'être bannis de France.

Ce concours, de haut niveau et très sélectif, est aujourd'hui organisé pour le recrutement de professeurs désignés couramment comme « agrégés » ou parfois comme « agrégés de l'Université ». 

Modalités d'admission de l'agrégation

Trois concours permettent d'obtenir l'agrégation :

  • le concours externe, qui s'adresse aux titulaires d'un diplôme de master (ou diplôme équivalent, de niveau bac+5) ; 
  • le concours interne, réservé aux fonctionnaires pouvant justifier de 5 ans d'expérience de services publics et détenant un master ou équivalent ;
  • le concours externe spécial, ouvert depuis la session 2017 et destiné aux détenteurs d'un doctorat.

L'agrégation : contenu des enseignements

Les concours externe et interne de l'agrégation peuvent être organisés dans les sections suivantes :

  • arts (2 options : arts plastiques et arts appliqués) ;
  • biochimie-génie biologique ;
  • économie et gestion (option A : administration et ressources humaines ; option B : finance et contrôle ; option C : marketing ; option D : systèmes d'information) ;
  • éducation physique et sportive ;
  • géographie (concours externe) ;
  • grammaire ;
  • histoire (concours externe) ;
  • histoire et géographie (concours interne) ;
  • langues de France (deux options : basque et catalan) ;
  • langues vivantes étrangères (allemand, anglais, arabe, espagnol, hébreu, italien, langue et culture japonaise) ;
  • lettres classiques ;
  • lettres modernes ;
  • mathématiques ;
  • musique ;
  • philosophie ;
  • physique-chimie (options chimie et physique) ;
  • sciences de la vie-sciences de la Terre et de l'univers ;
  • sciences économiques et sociales ;
  • sciences industrielles de l'ingénieur (trois options : sciences industrielles de l'ingénieur et ingénierie électrique, sciences industrielles de l'ingénieur et ingénierie informatique, sciences industrielles de l'ingénieur et ingénierie mécanique) ;
  • sciences médico-sociales. 

Le concours externe spécial peut être organisé dans 5 sections :

  • biochimie-génie biologique ;
  • langues vivantes étrangères (anglais) ;
  • lettres modernes ;
  • mathématiques ;
  • physique-chimie option physique.

CAPES

Article

Lire l'article Ooreka

Modalités d'obtention du concours de l'agrégation

Où et comment se former ?

  • Dans un INSPE ou une université

Certains instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation (INSPE) proposent des modules de préparation à l'agrégation externe et, dans le cadre de la formation continue des enseignants, à l'agrégation interne. Dans certaines académies, ce sont les universités qui offrent une préparation à l'agrégation.

  • À distance, avec le CNED

Le Centre national d'enseignement à distance propose des préparations à distance pour certaines sections de l'agrégation.

Des concours en 2 étapes

Les concours se déroulent en 2 phases : l'admissibilité et l'admission.

Le concours externe et le concours externe spécial sont composés d'épreuves écrites d'admissibilité et d'épreuves orales d'admission dont le nombre varie selon les sections.

Le concours interne est composé de 2 ou 3 épreuves écrites d'admissibilité et de 2 ou 3 épreuves orales d'admission.

Les jurys, composés d'inspecteurs de l'Éducation nationale, de professeurs agrégés et de membres de corps enseignants du supérieur, fixent la liste des candidats admissibles, lesquels sont convoqués pour passer les épreuves d'admission.

À l'issue de celles-ci, le jury fixe la liste des candidats déclarés admis, en fonction du nombre total de points obtenu par chacun à l'ensemble des deux séries d'épreuves et dans la limite des places mises au concours.

Bon à savoir : en 2019, 2 610 postes sont offerts aux concours de l'agrégation de l'enseignement public et 160 au concours de l'enseignement privé. Pour obtenir le statut de professeur agrégé, en plus de la réussite à l'agrégation, il faut effectuer un stage rémunéré d'un an en tant que fonctionnaire stagiaire, doublé d'une formation et d'un parcours adapté en INSPE visant à l'acquisition des compétences nécessaires techniques et comportementales à l'exercice du métier.  

L'agrégation : débouchés

Les professeurs agrégés officient parfois dans le secondaire (collèges et lycées), mais le plus souvent en classes préparatoires aux grandes écoles (CGPE), dans les sections de techniciens supérieurs (BTS) ou à l'université (personnels enseignants du second degré affectés dans le supérieur, ou PRAG).

Leur charge de travail est de 15 heures de cours hebdomadaires (17 heures pour les agrégés en éducation physique et sportive, dont 3 heures sont consacrées à l'animation, l'entraînement et l'organisation de l'association sportive de l'établissement).

Rémunérés dès leur année en alternance, les professeurs agrégés débutent à 2 264 € brut mensuels, une fois titularisés. Ils peuvent gagner jusqu'à 3 801 € bruts mensuels en fin de carrière (hors indemnités et heures supplémentaires).

Grâce aux concours ouverts aux enseignants, ils peuvent également évoluer vers d'autres fonctions :

  • chef d'établissement ;
  • inspecteur de l'Éducation nationale (IEN) ;
  • inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional (IA-IPR).

Aussi dans la rubrique :

Université

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider