Diplôme universitaire technologique (DUT)

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Le BUT, ou Bachelor Universitaire de Technologie, est un nouveau diplôme universitaire technique qui se prépare sur 3 ans (grade licence, niveau 6 du CNPC). Il est proposé à partir de la rentrée 2021, au sein des instituts universitaires de technologie (IUT).

Il remplace le DUT, Diplôme Universitaire Technologique, qui se préparait en 2 ans, mais qui n'était pas toujours suffisant pour accéder à un métier, les étudiants poursuivant le plus souvent leurs études après leur DUT. De plus le diplôme à bac + 3 est reconnu au niveau européen dans le système LMD. À l'issue de leurs deux premières années, les étudiants obtiendront toujours le diplôme intermédiaire de DUT, mais les étudiants seront encouragés à poursuivre jusqu'à l'obtention du BUT (arrêté du 6 décembre 2019).

Zoom sur sur ce diplôme sélectif, à la fois généraliste et pointu.

Le BUT en bref

Présentation du BUT

Le BUT se prépare dans l’un des 113 instituts universitaires de technologies (IUT), chacun adossé à une université. Les IUT proposent 24 mentions, 15 dans l’industrie et 9 dans le tertiaire. Ces mentions correspondent aux 24 anciennes spécialités des DUT.

Le BUT mène à une licence professionnelle, diplôme de niveau bac + 3, c'est-à-dire un diplôme de niveau 6 selon le cadre national des certifications professionnelles (CNPC, créé par le décret n° 2019-14 du 8 janvier 2019). Le DUT quant à lui reste un diplôme de niveau bac + 2 (niveau 5).

Le BUT est accessible en cursus classique, mais aussi en alternance école-entreprise (sous statut salarié). On peut aussi le préparer à distance, ou en formation continue.

Durée des études en BUT

La durée d'un parcours en BUT est de 3 ans (6 semestres). Le DUT, quant à lui, est obtenu en 2 ans (4 semestres).

BUT : modalités d'admission

Le BUT est accessible directement après le bac, tout comme l'était le DUT. L'inscription se fait via le portail Parcoursup, sur dossier scolaire et lettre de candidature, avec un bac compatible avec la spécialité visée. Certaines filières demandent en sus des tests et/ou un entretien de motivation.

Toutes les filières sont admises a priori, même si les bacheliers généraux étaient toujours, en 2016, de loin les plus nombreux en IUT, avec plus de 65,5 % des inscrits (viennent ensuite les bacheliers technologiques : 30 % des effectifs, et 2 % seulement pour les bacheliers professionnels).

BUT (ancien DUT) : le contenu de la formation

Des enseignements diversifiés

En BUT, les promotions sont de taille réduite : quelques dizaines d'élèves en moyenne. Les emplois du temps sont chargés : 30 à 35 heures de cours par semaine, réparties entre cours magistraux, travaux dirigés et travaux pratiques. Ce à quoi s'ajoutent 300 heures de projet tutoré et jusqu'à 26 semaines de stage ou d’alternance au sein d’une entreprise. Ainsi qu’un important travail personnel. Les étudiants bénéficient d'un soutien pédagogique et méthodologique important.

La formation allie enseignements techniques et professionnels, variables selon la spécialité choisie, et enseignements généraux (français, maths, langues, etc.). Le BUT vise la polyvalence : il implique donc à la fois acquisition d'une solide culture générale et de compétences professionnelles multiples, permettant de s'adapter à une famille d'emplois (Carrières juridiques, Carrières sociale, etc.).

Validation des études

Le BUT est délivré sur la base du contrôle continu des connaissances, validées de manière semestrielle (30 ECTS ou crédits européens, par semestre). Composé de 6 semestres, le BUT correspond à 180 ECTS. Les étudiants ayant validé 120 crédits obtiennent le diplôme intermédiaire de DUT (diplôme universitaire de technologie, à bac + 2) à l'issue de leurs deux premières années.

Un arrêté du 3 avril 2021 subordonne la délivrance du diplôme universitaire de technologie à la passation d'une certification en langue anglaise délivrée par un organisme extérieur aux établissements de formation et reconnue au niveau international.

BUT : et après ?

Après le BUT, 2 voies sont possibles : l'entrée directe dans la vie active ou la poursuite d'études. 

Entrée directe dans la vie active

Directement opérationnels, les titulaires de BUT sont très recherchés sur le marché du travail. Si le domaine industriel est plus porteur que le tertiaire, en moyenne 75 % des jeunes diplômés trouvent un emploi dans les 6 mois, que ce soit dans le secteur public ou privé (source : Réseau des IUT). La plupart y occupent des postes de cadres intermédiaires.

Poursuite d'études

La grande majorité des diplômés de DUT choisissait de poursuivre ses études, se dirigeant massivement (un sur trois) vers les licences professionnelles, qui permettent, en 1 an, d'acquérir une spécialité tout en accédant au niveau bac + 3. C'est la raison pour laquelle le BUT a été créé.

Les sortants de BUT peuvent s'orienter vers un master (niveau bac + 5). Ils peuvent également s'orienter vers une école de commerce et de gestion, via les admissions parallèles, ou passer par une préparation aux concours en 1 an, via une classe prépa ATS économie-gestion, spécialement faite pour eux.

L'intégration d'une école d'ingénieurs leur est également possible, via les admissions parallèles ou la prépa ATS scientifique. Enfin, ils peuvent aussi opter pour une école d'agronomie ou vétérinaire.

Aussi dans la rubrique :

Université

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider