BTS, mode d’emploi

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

En 2 ans habituellement après le Bac, le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) forme des diplômés directement opérationnels pour entrer dans la vie active, dans les 3 grands secteurs d'activité. Il permet aussi la poursuite d'études.

BTS : présentation générale

Si le BTS est qualifié de formation courte, c'est par opposition aux cursus universitaires ou aux études en école de commerce ou d'ingénieurs, qui se déroulent en général sur 3 à 5 années après le Bac.

Comme l'ancien DUT, le BTS est un diplôme national de niveau 5 et équivalant à un bac + 2.

Il existe plus de 90 spécialités de BTS (un grand nombre comportant plusieurs options) dans les domaines tertiaires, industriels ou agricoles.

Trois modalités de préparation possibles

  • En cursus classique (100 % scolaire), les BTS se préparent en lycées publics ou privés, sous ou hors contrat (agricoles pour le BTSA), ou en écoles privées. Leurs homologues pour le secteur agricole, les BTSA, se préparent en lycée agricole.
  • Il est également possible de préparer ces diplômes en alternance école-entreprise, sous statut salarié. Dans ce cas, la formation se fait en en centre de formation d'apprentis (CFA) ou en Chambre de commerce et d'industrie.
  • Enfin, les BTS/BTSA peuvent se préparer en formation continue, à distance ou non, via des organismes privés ou public, comme le CNED (Centre national d'enseignement à distance).

Une durée des études variable

La formation dure généralement 2 ans. On note toutefois certaines exceptions :

  • Les BTS en hôtellerie-restauration ou en arts nécessitent ainsi le passage par une année de mise à niveau, pour les candidats non titulaires d'un diplôme de niveau bac spécifique. Ce qui porte la durée des études à 3 ans.
  • D'autres BTS (prothésiste-orthésiste et podo-orthésiste) se préparant d'office en 3 ans pour répondre aux exigences professionnelles.
  • A l'inverse, il est parfois possible de passer le diplôme en un an seulement. Il s'agit d'une option sélective, réservée aux étudiants en réorientation ou souhaitant bénéficier d’une double compétence.

BTS : conditions d’admission

L'entrée en BTS est sélective. 

Pour quels profils ?

L'entrée en BTS est possible, en théorie, pour tous les types de bacheliers : généraux, technologiques ou professionnels. Mais les modalités de sélection ont été allégées depuis quelques années pour les bacheliers professionnels et technologiques, dont les dossiers sont désormais examinés en priorité et à qui un quota de places est réservé. Par ailleurs, les candidats ayant obtenu leur Bac techno ou pro avec mention "bien" ou "très bien" sont admis de droit, pour la rentrée suivante, dans une spécialité cohérente avec leur bac.

Procédure de sélection

Deux modalités distinctes sont à connaître :

  • Pour les établissements publics et la majorité des établissements privés sous contrat, la sélection s'effectue par la voie de la plate-forme Parcoursup, à partir de novembre de l'année précédente. Elle se base sur le dossier scolaire (de première et de terminale), sur la cohérence du profil avec le projet poursuivi et les motivations (lettre généralement demandée). Les filières les plus sélectives peuvent adjoindre à cette procédure des tests écrits et/ou oraux
  • Du côté des établissements privés hors-contrat, l’inscription se fait généralement en direct, avec des calendriers plus souples.

BTS : le contenu des programmes

Le programme du BTS allie contenus théoriques et pratiques.

Des enseignements théoriques directement professionnalisés

En BTS, le rythme de travail est assidu : 30 à 40 heures de cours par semaine, réparties entre 3 types d'enseignements :

  • les CM (cours magistraux) ;
  • les TD (travaux dirigés) ;
  • les TP (travaux pratiques).

Les matières générales (français, mathématiques, langues, droit, etc.) constituent la moitié de la formation en 1ère année et le tiers en 2ème année. Les deux tiers des enseignements sont alors consacrés à l'approfondissement de la spécialité professionnelle choisie. Le contenu des cours est régulièrement adapté aux évolutions des secteurs et aux besoins des entreprises.

Le décret n° 2020-398 du 3 avril 2020 subordonne la délivrance du brevet de technicien supérieur à la passation d'une certification en langue anglaise délivrée par un organisme extérieur aux établissements de formation et reconnue au niveau international.

Une immersion professionnelle approfondie

La formation classique comprend 8 à 16 semaines de périodes de stages en entreprise selon la filière choisie, tout au long des 2 années.

En apprentissage, l'alternance se fait, de manière variable, entre centre de formation et entreprise d'accueil à raison de quelques jours-quelques jours; deux semaines-deux semaines, etc.

Une évaluation à double volet

L'évaluation (passage en seconde année et obtention du diplôme) se fait par 2 voies :

  • le contrôle continu ;
  • le passage d'un examen final.

Le BTS : débouchés

Après le BTS, il est possible d'entrer directement dans la vie active ou de poursuivre ses études.

L'entrée dans la vie active

Le BTS est un diplôme directement professionnalisant ; les diplômés peuvent donc s'insérer directement dans le monde du travail, à des postes de techniciens spécialisés.

Actuellement, ils sont plus de la moitié à opter directement pour la recherche d'emploi au sortir du cursus, avec un succès variable en fonction de la spécialisation choisie. Sur les 3 premières marches du podium, on trouve les techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement, suivis des attachés commerciaux et des techniciens de l'informatique (source : enquête BMO de Pôle emploi, 2016).

La poursuite d'études

C'est le choix d'un nombre croissant de diplômés, afin d'accéder plus rapidement et plus sûrement à un poste d'encadrement ou pour acquérir une double compétence. 

Grâce à leur intégration dans le système LMD, les BTS donnent accès à de multiples passerelles, essentiellement avec les licences professionnelles, en vue, éventuellement de poursuivre jusqu'au Master (bac + 5).

Avec un BTS, il est également possible de présenter les concours d'entrée, en admissions parallèles, des écoles de commerce ou d'ingénieurs. Une dernière voie qui peut aussi s'atteindre via la classe préparatoire ATS, réservée aux titulaires de BTS et des étudiants ayant validé les deux premières années d'un BUT (bachelor universitaire de technologie).

Ces pros peuvent vous aider