Aide aux étudiants non boursiers

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2021

Sommaire

Les étudiants non éligibles aux bourses sur critères sociaux peuvent bénéficier d'un certain nombre d'aides pour financer leurs études.

Bourses au mérite, prêts bancaires, aides à la mobilité internationale, le choix est vaste. Retour sur les différentes possibilités d'aides aux étudiants non boursiers.

Aide au mérite pour les meilleurs étudiants

D'un montant annuel de 900 €, elle récompense les bacheliers ayant obtenu la mention « Très bien » au bac et souhaitant poursuivre leurs études dans le supérieur.

La bourse peut être renouvelée tout au long des trois premières années d'enseignement supérieur, sous réserve d'assiduité aux cours. Par ailleurs, des bourses au mérite privées sont souvent offertes par des fondations ou des associations d'anciens élèves.

Aide aux étudiants non boursiers : emprunt bancaire

La plupart des organismes bancaires proposent des offres intéressantes, négociées ou garanties par l’État, aux étudiants du supérieur, souvent considérés comme des profils intéressants de futurs clients.

Cela peut valoir le coup. En effet, non seulement les taux d'intérêt sont historiquement bas, mais les conditions offertes aux étudiants sont encore améliorées par les accords préférentiels conclus avec leurs écoles partenaires (report de remboursement, taux d’intérêt réduits ou nuls, caution limitée, etc).

Lire l'article Ooreka

Aide à la mobilité

Les lycéens boursiers, qui ont validé sur Parcoursup un vœu d’admission hors de leur académie de résidence, peuvent bénéficier de l’Aide à la mobilité d’un montant de 500 €. La demande s’effectue depuis le 7 juillet 2021 sur le site amp.etudiant.gouv.fr. Cette aide est cumulable avec la bourse sur critères sociaux, l’aide au mérite ou encore l’aide à la mobilité internationale.

Aides européennes pour étudier à l'international

Les étudiants non boursiers amenés à effectuer un stage ou à poursuivre leurs études à l'étranger peuvent accéder à plusieurs solutions d'aide à la mobilité et à l'installation.

Le dispositif Sésame

Cette aide est valable pour les étudiants non boursiers dont les parents ne sont pas imposables. Elle leur offre l'opportunité de bénéficier de l'aide au mérite et/ou de l'aide à la mobilité internationale.

Le passeport mobilité

Il est réservé aux étudiants des DOM et TOM, boursiers ou non, effectuant leurs études en France métropolitaine ou Outre-mer. À la clé, un billet aller-retour pour chaque année universitaire. Cela vaut le coup de se renseigner !

L'allocation Erasmus

Elle permet d'aider les étudiants non boursiers à financer une partie de leur séjour à l'étranger dans le cadre de leurs études. Pour en bénéficier, il faut impérativement commencer à effectuer les démarches au minimum 6 mois à l'avance auprès du service des relations internationales de son établissement.

Le montant de l'allocation Erasmus varie selon la destination, le projet (étude ou stage) et la durée du séjour (de 3 à 12 mois). Il peut aussi prendre en compte des critères sociaux. Il varie :

  • entre 200 et 300 € par mois pour une bourse d'études et entre 350 et 450 € par mois pour une bourse de stage dans les pays où la vie est plus chère (Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Liechtenstein, Norvège, Royaume-Uni, Suède) ;
  • entre 150 et 250 € par mois pour une bourse d'études et entre 300 et 400 € par mois pour une bourse de stage dans le reste des pays de l'EEE, en Turquie et en Macédoine.

L'allocation Erasmus s'ajoute à la bourse sur critères sociaux si vous êtes boursier et éventuellement à d'autres financements (aide de votre département...).

Aides complémentaires

Aides au logement

L'aide personnalisée au logement (APL) ou l'allocation logement à caractère social (ALS) sont attribuées selon les ressources, la situation familiale ou la nature du logement. Pour les obtenir, il faut se renseigner auprès de la CAF (caisse d'allocations familiales). 

Un simulateur permet d’estimer ses droits à des aides au logement; il est accessible sur le site de la Caf ou sur Mesdroitssociaux.gouv.fr.  Au 1er octobre 2021, les APL ont été revalorisées de 0,42 %.

Aides locales

De nombreuses facilités ponctuelles sont mises en place par les communes, départements ou régions afin de faciliter la vie des étudiants et de limiter l'impact sur leur budget. Il est ainsi possible bénéficier de tarifs préférentiels sur les transports, les loisirs, la santé, le logement, etc.

Allocations pour les concours de la fonction publique

Si vous souhaitez passer un concours dans la fonction publique, vous pourrez percevoir une aide de l'État pendant votre préparation. En cas de réussite au concours, le montant des études est pris en charge par la bourse.

Deux conditions pour cela, faire preuve d'une assiduité aux cours et s'engager pendant 5 ans minimum parmi l'une des trois fonctions publiques (État, territoriale, hospitalière).

Fonds national d'aide d'urgence (FNAU)

Cette aide est destinée aux étudiants inéligibles à la bourse sur critères sociaux et rencontrant des difficultés, passagères ou non.

Crowdfunding

Certaines plate-formes de financement participatif peuvent vous aider à financer vos études. Vous exposez votre projet étudiant (financement d'études, mobilité, création d'entreprise, etc) et s'il séduit suffisamment d'internautes, vous accumulez les dons jusqu'à atteindre votre objectif.

Aide aux étudiants non boursiers : travailler pour financer ses études

Apprentissage : une scolarité 100 % prise en charge

L’alternance école-entreprise est de plus en plus pratiquée dans l’enseignement supérieur, et peut constituer une solution très avantageuse de financement pour les étudiants non boursiers.

L’apprentissage ou le contrat de professionnalisation (les deux formes possibles d’alternance) cumulent deux avantages. D’abord, la scolarité est entièrement financée par l’entreprise d’accueil, pendant tout le temps du contrat, soit 6 à 12 mois – avec possibilité d'allongement jusqu'à 36 mois dans certains cas – (professionnalisation) ou 12 à 36 mois (apprentissage). Ensuite, l’alternant reçoit une rémunération à hauteur d’un pourcentage du SMIC, en fonction de son âge et de son niveau de qualification.

Jobs étudiants

Équipier au fast-food, soutien scolaire, hôte de caisse, conseiller en centre d'appel… Il existe de nombreux emplois étudiants aux horaires aménageables et souples afin de suivre ses cours tout en gagnant un peu d'argent.

Ces pros peuvent vous aider