Sommaire

Faire ses études aux États-Unis, beaucoup en rêvent et près de 8 000 étudiants français s'y expatrient chaque année pour un cursus d'études.

Comment est ce possible ? À quel prix réalise-t-on le rêve américain ? Réponses maintenant.

Cursus des études aux États-Unis

Le système américain est un peu différent de celui que vous connaissez en France :

  • Les universités délivrent d’abord le Bachelor's Degree, un cursus qui dure 4 ans après la fin des études secondaires. Il s'agit de la période Undergraduate. La plupart des Bachelor's Degree sont en Sciences ou en Arts.
  • Les deux premières années de bachelor universitaire sont très libres. Les étudiants choisissent un parcours à la carte, ils ne se spécialiseront qu'en troisième année.
  • Après le Bachelor, les étudiants s'inscrivent dans des Master’s Degree qui durent un, deux voire trois ans selon la spécialité et l’université choisies. Ce cursus correspond au Master (Graduate).
  • Il est aussi possible, après le Bachelor, de s'inscrire en PhD, un doctorat qui dure en général cinq ans ou plus. Le Master est alors inclus dans le PhD. Mais il est aussi possible de s'inscrire en PhD après un Master.

Quand partir étudier aux États-Unis ?

Partir juste après le baccalauréat

Vous pouvez partir étudier aux États-Unis dès l'obtention de votre baccalauréat. Sachez néanmoins que :

  • Les universités américaines publiques ont tendance à favoriser les étudiants de leur état en premier cycle. Vous n'aurez donc pas forcément une place.
  • Les études coûtent très cher (cf. ci dessous).

En outre, le baccalauréat n'existe pas aux États-Unis :

  • La sélection dans les universités se fait sur examens réalisés par des organismes privés : le SAT et l’ACT.
  • Vous aurez à les passer si vous voulez partir après le bac.
  • Vous pouvez passer votre examen en France : des sessions écrites sont organisées six fois par an, dans le monde entier et dans une dizaine de villes en France.
  • Vous pouvez passer indifféremment le SAT ou l’ACT.
  • Ces tests sont payants. À titre d'exemple, l’ACT en France coûte un peu plus de 50 €.

Partir après avoir fait des études supérieures

C'est une bonne idée : les universités américaines sont nettement plus motivées par l'accueil d’étudiants internationaux en master qu'en Bachelor. C'est aussi beaucoup moins cher étant donné le coût d'un Bachelor aux États Unis.

  • Reste à faire reconnaître les diplômes. Ce n'est pas toujours simple après un BTS ou un DUT.
  • Il n'existe pas de Classes Préparatoires aux Grandes Écoles aux États Unis, et les notes (souvent faibles) des élèves de classes prépa risquent de les discriminer. C'est bien plus facile après une licence ou un master.

Études aux États-Unis : quel niveau d'anglais et quelle université ?

Parmi les pièces demandées par les universités, vous aurez à faire la preuve de votre niveau en anglais, avec les résultats de votre test :

  • Au TOEFL (Test of English as a Foreign Language).
  • À l’IELTS (International English Language Testing System).
  • Pour les étudiants en Économie et Gestion, il existe un test spécifique: le GMAT.

Il y a plus de 8 000 universités aux États Unis, mais seules 4 937 d'entre elles sont accréditées par les organismes d’accréditation privés mandatés par le gouvernement américain :

  • Les meilleures universités d’économie gestion sont auditées par l'AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business).
  • La liste des universités accréditées est sur le site du Council for Higher Education Accreditation.
  • Attention aux « diploma mills », ces « usines à diplômes » qui délivrent des diplômes sans aucune valeur.

Préparation de son voyage aux États-Unis

Vous ne pouvez pas bénéficier du programme Erasmus pour partir aux États-Unis. Deux choix s'offrent à vous :

  • Partir avec votre école ou université.
  • Partir en individuel.

Il convient de se préparer suffisamment longtemps à l'avance, plus d'un an avant votre départ.

Coût des études aux États-Unis

Les études coûtent cher aux États-Unis :

  • 40 000 $ (28 000 €) par an de Bachelor à Harvard.
  • Jusqu'à 108 000 $ (79 000 €) pour un MBA (master of business administration) à Harvard par exemple.

L’organisme College Board donne quelques standards :

  • 2 700 $ par an (2 000 €) dans les Community Colleges.
  • 19 600 $ par an (14 350 €) dans les universités publiques.
  • 27 200$ par an (20 000 €) dans les universités privées.

S'y ajoutent les frais de logement, d'alimentation, d’assurance santé, de loisirs et de transports.

Les Community Colleges sont un peu comme les BTS ou DUT qu'on trouve en France :

  • Ils délivrent un Certificate (diplôme professionnel) ou un Associate’s Degree.
  • Ensuite, il est possible de rejoindre une université.
  • Ce système permet de payer moins cher ses deux premières années d'études supérieures.

Financement de ses études aux États-Unis

Différents organismes proposent des bourses : la Commission franco-américaine, le Rotary Club International, la fondation Georges Lucy et les universités américaines elles-mêmes, qui proposent des bourses aux meilleurs étudiants internationaux.

Pour approfondir :

Ces pros peuvent vous aider